logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/04/2010

ma famille

Yom Ha Shoah, Jérusalem le 12 avril 2010

 

                  Après avoir attendu qu’un taxi passe dans la rue, j’hèle le premier qui passe et lui demande de me conduire à la Knesset. Pas un mot n’est échangé avec le chauffeur, il me dépose devant la Knesset où les gardes me font entrer dans le bâtiment de garde .Ils vérifient mon invitation et la liste où mon nom est noté. Un contrôle est prévu, je passe sous un portique et mon sac à main est passé dans un scanner puis contrôlé à nouveau par une jeune fille, contrôle qui n’a rien à voir avec les contrôles que nous avons en entrant dans un centre commercial ou un super marché.

                   Je continue, traverse toute l’esplanade où je me souviens d’être venue pour l’hommage à Itzhak Rabin lors de sa mort. J’entre  dans le bâtiment, je suis dirigée vers un salon en attendant l’heure du rassemblement avant l’arrivée des personnalités.

                  Au mur du salon qui fait face aux baies vitrées, il y a des photographies de tous ceux qui ont fait l’Etat d’Israël. Certains sont très jeunes et je ne les reconnais pas, leurs noms sont inscrits au –dessous.

                  Nous nous dirigeons vers la salle où nous serons assis face à trois magnifiques tableaux de Chagall qui couvrent tout le mur.

                  10 heures et la sirène retentit dans tout le pays et pendant deux minutes tout se fige. Nous pensons très fort au six millions de juifs morts, juste parce qu’ils étaient juifs.

                  11 heures, les personnalités arrivent, la commémoration va avoir lieu.

 

La  phrase qui est en grand sur la scène est : TOUT HOMME  A UN NOM.

Elle est écrite en hébreu et en français.

10heures 30

Les invités arrivent, un moine, un pope.

10heures 45

Les gens s’agitent, la sécurité aussi. La Radio et la Télévision du Parlement sont à leur poste, en attente.

Un groupe de jeunes filles en blanc s’avance. Elles montent sur scène.

La salle se remplit, pour l’instant aucune tête connue. Seuls les participants français invités par l’association « Alou min » C’est l’association qui regroupe les enfants cachés pendant la guerre en France et qui vivent actuellement en Israël dont je fais partie.

Arrive le grand Rabbin d’Israël Lau (Ashkénaze) ,un moine avec son habit avec un capuchon ,le Grand Rabbin Amar ( Sépharade) , un homme avec le « Straemmel » couvre chef en fourrure que portait les juifs en Pologne. Chacun salue ses connaissances et va prendre place selon un protocole que je ne connais pas.

Les membres du gouvernement, des députés que l’on appelle ici les ravérès Knesset .Je reconnais ceux que je vois à la télévision. Sylvan Shalom, Avidgor Libermann, on attend le Rosh Hamemshala, le premier ministre Benyamin Netanyahou, le président de la Knesset, Rivlin. Un homme noir qui doit être un ambassadeur salue les personnalités déjà présentent.

11 heures

Le Président Pérez arrive, suivi du Premier Ministre et du président de la Knesset.

Un chant s’élève puis c’est l’allumage des six bougies pour les six millions de juifs assassinés par les nazis.

Chaque personnalité dit quelques mots, puis les députés qui ont eu de la famille déportés dans les pays d’où ils viennent  énoncent  les noms de ceux qui ne sont pas revenus des camps d’extermination.

Les Rabbins montent à la tribune l’un après l’autre et disent une prière. Un officier vient chanter «  el maleh rahamin »  C’est un général « Alouf »

Des témoignages sont rapportés sur la scène par des ministres du gouvernement.

Je reconnais Amir Peretz, Abraham Livni, Tzipi Livni, Ehoud Barak.

La cérémonie très émouvante se termine et chacun retourne à ses occupations touchant cette journée particulière .

 

 

 

 

 

Commentaires

Chère Sarah, ton émotion a du être immense à l'allumage des bougies, tu disais l'autre jour que tu avais deux listes dans ta poche, combien de noms sur ces listes, combien de souffrance endurées...alou min je ne connaissais pas, mais je savais que des enfants ont été cachés par des gens très surpris d'être honorés comme justes après la guerre.
Ne m'en veux pas mais je suis incapable de regarder des films où on parle de déportations, je ne peux pas, c'est trop dur, je ne veux pas qu'on oublie mais je ne peux pas regarder, ça me gène pour les personnes décèdées qu'on montre en tas ,nues . Aucune n'aurait voulu je pense être exposée aux yeux de tous et j'ai peine pour elle pour cela aussi ;
ceci dit je vois que tu as reussi à publier ton article tu vois que tu y arrives , maintenant j'attends la suite de ton histoire.
avant hier je n'étais pas là , je suis allée voir un aquarium près d'amboise et je suis repassée par le chateau de chambord
je t'embrasse

Écrit par : josette | 17/04/2010

J'avais deux listes , une avec les membres de ma famille proche disparus dans la Shoah, la seconde c'est ceux de la famille de la mère de mon cousin germain donc apparenté par le mariage du frère de ma mère .
Un de mes petits-fils qui est allé avec son lycée, cet hiver en Pologne faire un pélerinage dans les camps d'exterminations
( c'est dans leur programme scolaire )avait avec lui ces deux listes qui représentent près de quarante personnes. Cela a été un moment très dur pour ces lycéens. Nous avons vu avec mon mari et nos deux plus jeunes filles qui avaient ,à l'époque 14 et 15 ans le camp de Maïdanec près de Lublin où le frère de mon mari a été interné. J'ai encore du mal a en parlé.

Écrit par : sarah | 17/04/2010

je n'ai pas été là avant hier et c'est sans doute à ce moment que l'information de la mise en ligne de ton article a été faite, je ne l'ai donc pas vue .
dis moi avez vous la même heure que nous ? ou y a t'il un décalage?
une prochaine fois peux tu essayer de cliquer sur mon prenom et venir mettre ta réponse en commentaire de mon blog, cela fera que je serai avisée de ta prochaine publication.
je vais au lit bientôt , hier mes cochons d'inde ont retrouvé leur parc dehors, ils étaient bien contents de manger de l'herbe, mais je suis fatiguée car j'ai du construire l'enclos mettre les filets au dessus etc...demain matin je vais à la messe , je vais prier pour Alice une petite nièce d'huguette une amie de blog qui vient de naître, je prierai comme d'habitude pour tous les amis bloggueurs
bises

Écrit par : josette | 17/04/2010

Nous avons une heure de plus que la France.Il est près de minuit, je regardais une émission sur ARTE dans mon lit et je n'ai enregistré que la moitié ou le tiers de l'émission .Je me suis endormie mais je connaissais le sujet que j'étudie avec un Maître qui doit venir faire son cours demain.La semaine commence le dimanche chez nous.Je me suis levée pour aller boire et j'ai jeté un oeil sur mon courriel et j'ai vu ton message qui m'a fait plaisir.je vais aller me coucher en fermant la télé.
Demain a 20 heures la sirène nous avertira que commence une journée de recueillement pour tous ceux qui sont morts au service de la Nation et aussitôt après nous commémorerons le 62 ième anniversaire de la naissance du Pays.
Bonne nuit et à demain

Écrit par : sarah | 17/04/2010

si tu cliques sur le prenom en rouge tu arrives sur le blog
bises

Écrit par : josette | 18/04/2010

Que la vie est compliquée, pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer. J'ai mis une note sur mon journal pour ces deux jours importants pour nous.
Bonne réception.

Écrit par : sarah | 18/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique